Compte rendu succinct du conseil municipal du 14 février 2018

Conseil reseau sociaux

La séance du conseil municipal du mercredi 14 février 2018 a débuté sans attendre. L’appel rend trois absents, Mr Patrick Chaussin, et pour les éternels, Mme Sabrina Favry et Mr Bruno Picaudé.

  • Les demandes de subventions à l’état concernent divers travaux déjà engagés, sans remarques particulières.

 

  • Autant le dire notre réseau d’eau et assainissement, n’est pas un gage de bon exemple. Les quelques travaux de remise en état amorcés en 2017 et qui doivent être finalisé cette année, ne changeront rien de la vétusté de notre station d’épuration.

C’est pourtant une constatation de très longue date pour laquelle il semblerait que l’on attende que ces compétences passent à la communauté d’agglomération.

Des raccordements de certaines constructions non envisagés (bordées pourtant du réseau), sous abri d’instructions au sein du PLU. Mais qui a réalisé le PLU ? Quel bel artifice mécanique !!!

►Rapport sur le service d’assainissement

►Rapport sur le service de l’eau

  • Une année sur deux voté avant le budget communal (►l'an passé voté le 27 juin), la convention dans le cadre de formation avec le CNFPT. Une anticipation pour certaines lignes au budget communal à venir, prévisions de certains postes ou fonctions à pourvoir ?.

 

  • Il est demandé d’avalisé ou non le projet de statuts de la communauté d’agglomération Provence Verte, délibéré lord du conseil d’agglomération du 11 décembre 2017. Et pour le plaignant « Mr T. », le projet de ces statuts est disponible via le lien ci-dessous. Il faut savoir aller au-delà de ce que l’on vous donne.

►Projet des Statuts de l’Agglomération Provence Verte

 

  • Aucune remarque sur l’aide de la commune au sujet de l’église tant pour le chauffage que pour sa rénovation intérieure. Il s’agit là d’un monument faisant partie de notre patrimoine.

Une petite remarque sur l’efficacité du caniveau extérieur bordant l’édifice côté « Saint Just ». Celui-ci après les travaux de l’enrobée serait nettement moins efficace et pourrait porter atteinte à la bonne santé du mur dans l’avenir.

 

  • SanglierJusqu’en 2015, la subvention à l’association intercommunale de la St Hubert était de 350 €uros. Augmentée exceptionnellement en 2016 (►conseil du 23 mars) de 50 €uros, prétextant un budget difficile à boucler. Elle bénéficie jusqu’aujourd’hui du même montant, 400 €uros.

 

 

  • Le compte épargne temps – ►CET - permet au salarié d'accumuler des droits à congé rémunéré ou de bénéficier d'une rémunération, immédiate ou différée, en contrepartie des périodes de congé ou de repos non pris ou des sommes qu'il y a affectées.

Si rien ne s’y oppose et si cela est une bonne chose, Pourquoi maintenant et comment cela était géré auparavant ?Optimiste travail conges

 

 

  • Nous vous l’avions déjà annoncé, le grand retour de la semaine de 4 jours pour la rentrée scolaire prochaine.

 

  • Ester en justice – Une association de riverains quartier « Bertrand marin », s’opposant à un projet de construction massive. Ils s’insurgent aujourd’hui du nombre de projet d’urbanisme lié à une division de parcelle pour laquelle ils ne se sont pas manifestés. A entendre le premier adjoint, « une maison de plus, ce n’est pas la mer à boire ». Un défenseur de la nature !!!!

 

Divers

  • Suite à la mobilisation des engins de travaux sur le site du Castelet, les travaux d’enrobées « Bertrand Marin » prennent 15 jours de retard.

 

  • Taxe Gemapi « Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations », apparaît sur votre avis de taxe foncières depuis 2017. Jusqu’à présent sont montant était nul.

La présidente de l’agglomération Provence Verte annonce que l’on paiera au moins 4 euros par personne dès cette année pour commencer. A quoi servira cet argent, puisqu’elle rajoute qu’elle ne sera pas utilisée en investissement.

Alors que la commune s’est déjà investie afin d’améliorer les nuisances d’éventuelles inondations, les contribuables paieront tout de même.

►Information Gemapi

Gemapi

 

  • L’adjointe à la culture est interpellée sur la diversité musicale au sein de notre commune. Il apparaît que le classique reste la seule note accordée auprès de ce comité. Il est répondu que d’autres style avaient été essayés sans succès, et que la fidélisation était de mise. Nos ainés aussi dansaient pourtant le rock !!! A croire que sur notre territoire, la perruque blanche prévalue sur le reste. Pour fidèliser il faut proposer et réessayer... Cette interpellation est bien acceuillie par certains conseillers.

 

  • Depuis le 1er janvier 2018, les communes ont récupéré une nouvelle compétence : celle de gérer le stationnement sur la voie publique et de fixer le montant des amendes, désormais appelées "forfaits de post-stationnement". Cela ne concernerait pas notre village.

 

  • Une question sur la nouvelle zone bleue de l’entrée ouest à la salle Garnier. La durée de stationnement n’y est pas encore indiquée. Mr le premier adjoint indique que théoriquement le panneau est installé. La durée est de 1 heure contre 20 minutes au cœur du village.

Il est indiqué au 1er adjoint que cela reste réellement une théorie, puisque le panneau n’est vraiment pas installé à la date du conseil.

(erretum : 25-02-2018 - Un panneau est enfin rajouté - stationnement 8h-18h00 - 1 heure)

  • Un exercice non obligatoire, le débat d’orientation budgétaire. Mr le Maire comme chaque année se prête volontiers à celui-ci, et fera l’objet d’un prochain conseil. Le Débat d'orientations budgétaires (DOB) est considéré comme un préalable au débat budgétaire.

 

finances anastasie issole provence verte urbanisme communauté de commune budget bulletin social conseil; municipal; village sécurité communauté d'agglomération stationnement var matin

Vous devez être connecté pour poster un commentaire