Conseils Municipaux

  • Conseil Municipal - 03 mars 2017 - Ordre du jour

    06 11 budget2Le prochain Conseil Municipal est prévu le vendredi 03 mars 2017 à 19h00.

    L'ordre du jour est le suivant ;

    1. Débat d'orientation budgétaire

    2. Délibération relative à la compétence en matière de Plan Local d'Urbanisme

    3. Contrats CUI (contrat unique d'insertion)

    4. Projet Urbain Partenarial

     

    Comme chaque année toutes les communes doivent dresser les comptes de l’exercice de l’année précédente et établir le budget primitif de l’année qui suit. Elle doit les présenter lors d’une séance du Conseil Municipal courant du 1er semestre. Cette année le débat d’orientation budgétaire de notre commune, aura lieu le vendredi 03 mars 2017. Il n'est pas obligatoire dans une commune de moins de 3500 habitants mais permet un aperçu de la présentation future des comptes administratifs.

    Si nous pouvons effectivement constater et affirmer que les aides de l’état au fil du temps deviennent de plus en plus précaires et incertaines, nous pouvons également et aisément s’apercevoir que la trésorerie de notre commune n’en a pas trop subit les méfaits jusqu’à présent.

    Lire la suite

  • Despotisme !!!

    Autocratie1Article L2121-12 du Code Général des Collectivités Territoriales

    Nous le savons tous, dans une commune de moins de 3500 habitants, la majorité bénéficie largement d'avantages sur l'application des lois.

    Rien ne l'oblige à faire ou à accorder certaines choses à l’opposition, mais rien ne lui interdit !

    A Sainte Anastasie, cette vision archaïque du club fermé du haut de la pyramide vis-à-vis de la diversité, laisse à penser qu’il faudra attendre effectivement que nous soyons au moins 3500 âmes au sein de notre commune, ou le plus réaliste, attendre 2020.

    Contrôle de légalité

    Fin octobre 2016, nous adressons un courrier à Mr le Préfet sur la légalité de certaines délibérations aux ordres du jour des conseils municipaux. Nous nous interrogions sur le fait qu'il y avait dans ces délibérations, au même titre que le contenu des notes de synthèses, une orientation sur le sens à donner au vote.

    Moins de 3500, tout est possible…

    Sans émettre un seul doute sur son professionnalisme, il a été également demandé la légitimité de la présence à la même table au conseil municipal de la secrétaire générale des services. Il n’est pas logique qu’elle puisse siéger et intervenir au même titre que les conseillers municipaux.

    Bien des tierces personnes se font rappeler à l’ordre.

    Sans surprise, la réponse est à côté…

    ►Courriers de cette affaire sur notre page activités (2016)

    Lire la suite

  • Compte rendu succinct du Conseil municipal du 09 janvier 2017

    Le bon ciyoyen selon la mai

    L’ordre du jour n’a pas suscité de remarques particulières, si ce n’est la composition de la commission d’évaluation des charges transférées. Un secrétaire de séance et deux absences de la majorité.

    Construire ensemble c’est participer aux divers projets que peut instruire la commune. Nos élus de la majorité se prêtent souvent à dire que l’opposition n’est pas pragmatique en la matière. Il faudrait pour cela qu’elle soit invitée et intégrée comme étant une alternative d’opinion et non comme une objection à tout ce qui peut être soumis.

    Dans ce requiem administratif orchestré de main de maître, seule l’opposition est vectrice et soucieuse de s’accorder le droit d’expression dont l’intérêt est de servir au mieux l’opinion public et d’améliorer le quotidien de nos concitoyens.

    Lorsque celle-ci interpelle cette majorité, il est remarquable que la méditation soit de rigueur. Un élu est avant tout, un citoyen. Seraient ils garrottés ? Y’aurait-il conflit d’intérêts ? Ou simplement n'auraient-ils aucun avis ? Inquiétant quand on représente une partie des électeurs !

    Toutes les interrogations sont possibles.

    Comment faire confiance et prétendre bâtir l’avenir sans s’exprimer ?

  • "Légal or not Légal ?"

    Capture100

    La loi écrite et applicable à tous citoyens inspire bien souvent les hommes, son interprétation et utilisation pourtant diffère bien souvent selon leurs bonnes volontés.

    Au vu de l’article L 2121-12 du CGCT (Code Général des Collectivités Territoriales), nous pourrions nous interroger sur son application en relation avec certaines délibérations du Conseil Municipal.

    Lire la suite

  • Conseil Municipal - 09 Janvier 2017 - Ordre du jour

    Creativite2Le prochain Conseil Municipal est prévu le lundi 09 janvier 2017 à 19h00.

    L'ordre du jour

    01 - Approbation du rapport 2016 de la commission d'évaluation des charges transférées

    02 - Convention de prestation de service AIST83

  • Compte rendu succinct du conseil du 16 décembre 2016

    On serait pas couche2Nos comptes rendus sont lus par tous, au préalable le 1er adjoint, Mr Marcel Lepage, rappel qu’il serait plus courtois de mettre son téléphone sous silence durant la séance. (Voir illustration de notre précédent compte rendu). A priori certains se sentent encore dispensés, et d’autres sortent même sans gêne de la salle pour y répondre.

    En introduction à ce dernier Conseil Municipal 2016, Mr le Maire dresse un bilan annuel en passant par des remerciements de bon usage aux divers adjoints et conseillers.

    La liste des divers travaux effectués est énumérée assez vite et les divers retards ou absences font l’objet d’excuses récurrentes depuis de nombreuses années. Certains sont même apparus comme avoir fait les lignes du programme de la majorité actuelle, quand d’autres y apparaissant pourtant noir sur blanc n’ont pas été évoqués.

    La « vidéo protection » annoncée dans le programme de l’opposition en amont de celui de la majorité et voulue par beaucoup d’entre vous avant même cela, est maintenant bien en place.

    Hier, qualifiée de voyeurisme et d’inutile, elle est décrite aujourd’hui par notre premier magistrat comme la barrière aux petites délinquances. Il est courageux de l’admettre, et peut-être garderons nous l’espoir de changements d’opinions sur d’autres sujets.

    Une passade sur diverses acquisitions foncières sans aucun étalage géographique et pourtant certaines concernent les environs de « Gaou de vie ». Pour mémoire un papier inséré à la hâte dans le programme de la majorité et intitulé « Mise au point » confirmait solennellement l’abandon de Mr le Maire du projet privé « Gaou de vie ». A suivre.

    Lire la suite